Historique et structure

Les origines du lab. IoT

Photo de ROMAN ODINTSOV provenant de Pexels

2018: Partenariat avec le CRI2G (Centre de recherche sur l’intelligence2 en gestion de systèmes complexes).


2018: reconnaissance du lab. IoT comme unités de recherche à vocation de transfert ESG Suite à un concours de reconnaissance et soutien aux unités de recherche de l’ESG, en février 2018, le Comité de la recherche a reconnu officiellement huit unités à vocation de transfert ESG – dont le Laboratoire IoT. Ces unités ont pour mission principale le transfert des connaissances vers la société. Les chercheurs ont défini un programme d’activités conséquent et basé sur un savoir disciplinaire ou multidisciplinaire dont la pertinence sociale est avérée au sein de l’un des cinq pôles d’excellence en recherche de l’ESG.


2014: Début du laboratoire IoT.  Étant donné la flexibilité de l’infrastructure technologique en place, plusieurs domaines d’application (non nécessairement reliés à la logistique) sont aussi explorés.

Exemple de projets: Proposer des modèles d’optimisation, et monter des prototypes en laboratoire pour valider leur faisabilité technique (potentiel réel, limites, etc.) afin d’évaluer de manière plus réaliste l’impact sur la performance des opérations.


2013: Smart Logistics & Transportation Laboratory/ESG-UQAM.  Suite à un concours, l’obtention d’une demande de subvention FCI (Fondation Canadienne pour l’Innovation) par un groupe de professeurs du département de M&T permet  de mettre en place un premier environnement de recherche dont les axes sont (i) en Gestion des opérations/recherche opérationnelle (ii) en technologies innovantes de l’IdO


2008: Lab IoT à RFID Academia


2004 – Premier lab RFID au Canada au centre ePoly (École Polytechnique de Montréal)

Intégration des technologies RFID dans SAP. Ajustement automatique et en temps réel de l’inventaire dans SAP